Orchestre de Chambre de Genève – Brass and Swing 11 Octobre 2019 - 20h Studio Ernest Ansermet, Passage de la Radio 2, 1205 Genève

Philippe Bach Direction

Francesco D’Urso Trombone

JEAN SIBELIUS (1865-1957)

Andante Festivo
Tiera pour septuor de cuivres & percussion

LARS-ERIK LARSSON (1908-1986)

Concertino pour trombone & orchestre

GION ANTONI DERUNGS (1935-2012)

Serenata bodana op. 154 pour quintette à cuivre & orchestre à cordes

CORRADO MARIA SAGLIETTI (1957-)

Suite pour trombone alto & orchestre à cordes

EDWARD GREGSON (1945-)

Three dance Episodes

Londonderry Air Arrangement de J. Iveson pour trombone & brass ensemble

Greensleeves Arrangement de E. Howarth

CHRIS HAZELL (1948-)

Three Brass Cats

 

L’Orchestre de Chambre de Genève n’a pas choisi son nom par hasard. Depuis sa création en 1992, son identité est indissociable de son lieu de résidence, Genève. Fidèle aux spécificités de son effectif de trente-sept musicien-ne-s permanents, L’OCG propose chaque saison une série de concerts dont les programmes s’articulent autour d’une thématique et privilégient les périodes classiques et préromantiques, sans oublier quelques incursions dans la musique de la fin du XIX e siècle. Le répertoire baroque trouve également sa place, mais pas uniquement en formation restreinte. La musique contemporaine pour orchestre de chambre, enfin, est distillée avec cohérence toujours en lien avec les autres œuvres de la soirée. Signe d’une implantation locale forte, l’orchestre collabore étroitement avec le mOtet, le Chant Sacré, la Psallette, le Cercle Bach de Genève, les Chœurs de l’UNI, du CERN ou encore du Grand Théâtre. Associé à des structures prestigieuses, L’OCG est invité à se produire notamment à l’Opéra de Lausanne, au Grand Théâtre de Genève ou l’Opéra de Chambre de Genève, sans oublier les concerts de la Ville de Genève et le Concours de Genève, dont il est le partenaire privilégié pour l’enregistrement des disques offerts aux lauréats. Soutenu par la Ville de Genève et de nombreux partenaires privés, L’OCG cultive sa différence par son originalité, son exigence et son audace. Garant de cette ambition, le chef d’orchestre néerlandais Arie van Beek est directeur artistique et musical de L’OCG depuis septembre 2013.

 

Philippe Bach a étudié le cor à l’Université des Arts de Berne et au Conservatoire de Genève avant de se diriger vers la direction d’orchestre en suivant les conseils de Johannes Schlaefli à l’Université des Arts de Zürich. En 2005, il reçoit une bourse de la prestigieuse académie de direction d’orchestre du Festival d’Aspen aux états-Unis et devient Junior Fellow au Royal Northern College of Music de Manchester entre 2004-2006. Il remporte un premier prix au Concours de Direction Jesús López-Cobos en 2006 et sera assistant de ce dernier au Théâtre Real de Madrid de 2006 à 2008. Directeur Musical Adjoint au Théâtre de Lübeck entre 2008 et 2011, il sera ensuite nommé Directeur Musical de l’Opéra de Meiningen, poste qu’il occupe depuis 2011. En parallèle, il est aussi Directeur Musical et Artistique de la Kammerphilharmonie Graubünden de Chur (Grisons) et Chef Principal de l’Orchestre de Chambre de Berne. En tant que chef invité, Philippe Bach collabore avec de nombreux orchestre Européens. On compte parmi eux, l’Orchestre de la Suisse Italienne, l’Orchestre Symphonique de Berne, l’Orchestre Symphonique de Madrid, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liverpool, l’Orchestre National Royal d’Ecosse, l’Orchestre Philharmonique d’Helsinki, l’Orchestre de Chambre de Bâle, l’Orchestre Philharmonique de Szczecin et le l’Orchestre de Chambre Tchèque Philharmonique de Pardubice. Au Théâtre de Meiningen, Philippe Bach a dirigé de nombreuses productions lyriques et construit un répertoire de plus de 60 opéras. On retiendra parmi les productions récentes, Les Maitres Chanteurs de Nüremberg, Rienzi, Das Liebesverbot, La Fute Enchantée, Le Viol de Lucrèce, Rigoletto, Le Grand Macabre, Le Chevalier à la Rose, Ariadne de Naxos et Katja Kabanova. En plus de la saison d’opéra, il dirige aussi une saison symphonique avec le Meininger Hofkappelle, un orchestre qui a célébré son 325 e anniversaire en 2016.

 

 

 

Francesco D’Urso. Diplômé de plusieurs conservatoires en Suisse, Allemagne et en Italie, il remporte en 2008 le deuxième prix au concours International de trombone d’Aoste et il est lauréat de la bourse István Kertész en 2015 . Francesco D’Urso exerce en tant qu’enseignant de trombone au Conservatoire de Genève pour le projet MusicEnsemble (coordonné par le maestro Domingo Hindoyan et parrainé notamment par le maestro Gustavo Dudamel) et à l’École de musique Multisite (canton de Vaud, Suisse). Depuis 2008, il collabore avec l’Orchestre Sinfonietta de Lausanne et se produit régulièrement depuis 2011 comme premier et deuxième trombone à l’Orchestre de Chambre de Lausanne. Actuellement, il joue comme trombone solo à l’Orchestre de Chambre de Genève sous la direction artistique du maestro Arie van Beek. Il est également membre de l’ensemble Moya Trombones et partenaire de la Free-Flow valves de René Hagmann. En 2015, il a réalisé — en collaboration avec la Difem Music Publisher — son premier album intitulé Stella, dédié à sa fille.

 

 

Nous suivre :