Planète bleue – fable musicale Jeudi 1er Octobre 2020 - 20h Centre des Arts, Ecole Internationale de Genève, Route de Chêne 62, 1208 Genève

Planète Bleue est une suite en dix mouvements du compositeur genevois Alexandre Mastrangelo, créée en 2019 à Sion. Elle met en musique la difficile relation entre les êtres humains (le quatuor de trombones solistes) et la planète Terre (l’orchestre) qui les accueille. Un sujet plus que jamais d’actualité. L’oeuvre fait également le pari de la jeunesse en invitant pour cette reprise un ensemble d’élèves trombonistes issus des conservatoires du Grand Genève. Transmission générationnelle, écologie, espoir, sont au programme de cette fable musicale du XXIème siècle !

 

Programme

 

Alexandre Mastrangelo (Suisse)
“Planète bleue”, suite pour quatuor de trombones et ensemble (2018)

 

Artistes

 

Le SWISS SLIDE QUARTET est un quatuor de trombones helvétique qui vise à faire découvrir et partager à un large public les oeuvres originales composées pour cette formation. Leur répertoire est varié et s’étend de la Renaissance à aujourd’hui en traversant tous les styles. L’ensemble propose notamment un concert tout public qui parcourt de manière ludique l’évolution de l’instrument et de son répertoire.

 

Guillaume Copt – trombone

Fabien Dumonteil – trombone

Alexandre Mastrangelo – trombone

Vincent Métrailler – trombone

 

Site du Swiss Slide Quartet

 

ÉLÈVES DES CLASSES DE TROMBONE DU GRAND GENÈVE, issus des Conservatoires de Musique de Genève (CPMDT et CMG), de l’Ondine Genevoise, de l’École de musique de Carouge et du Conservatoire d’Annemasse.

 

La FANFARIBOLE du Conservatoire cantonal de musique de Sion est un ensemble original créé en 2010 par son chef, le tromboniste valaisan Pascal Emonet. L’effectif est construit sur la base d’un orchestre d’harmonie, enrichi d’instruments à cordes, accordéon et percussions. Cette instrumentation originale offre de nombreuses possibilités en terme de création. Les commandes constituent d’ailleurs l’essentiel du répertoire de l’ensemble qui a présenté pour son dixième anniversaire sa 10ème création, “Les Voi(x)es du désir” de Michel Godard.

 

 

Alexandre Mastrangelo est né à Genève en 1989.  Il commence le trombone à l’âge de 11 ans et obtient par la suite successivement son Bachelor en 2012 à la Haute Ecole de Musique de Genève (site de Neuchâtel) , dans la classe de Jacques Mauger, et son Master in Musical Pedagogics en 2015 à la Hochschule de Künste Bern. Il suit actuellement un Master of Specialized Music Performance (orientation orchestre) à la Zürcher Hochschule der Künste, dans la classe de David Bruchez.

Depuis une dizaine d’années, Alexandre joue régulièrement au sein d’ensembles professionnels en Suisse romande et à l’étranger, tels que l’Orchestre de Chambre de Genève, le Geneva Camerata, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Ensemble Intercontemporain, a été stagiaire dans divers orchestres de Suisse et a été membre de diverses académies de jeunes (Verbier Festival, Lucerne Festival, Schleswig Holstein Musik Festival).

Passionné depuis toujours par la composition, il a écrit plusieurs oeuvres, dont certaines ont été jouées en Suisse, France, Allemagne, Bulgarie et aux Etats-Unis. Il a suivi les cours de Xavier Dayer à la Hochschule der Künste Bern et de Michael Jarell à la Haute école de musique de Genève, et a gagné en 2013 le deuxième prix au concours de composition “Artistes en Herbe” au Luxembourg. Il reçoit régulièrement des commandes de composition et d’arrangements, notamment pour le Conservatoire de Sion, la Swiss Bulgarian Association for Culture, l’International Trombone Festival, l’Orchestre des Trois-Chênes. Ainsi il revient tout juste d’une tournée brésilienne au cours de laquelle il a pu participer à la création de sa pièce pour l’Orchestre d’Harmonie de l’état de Genève et s’attelle à la composition d’une nouvelle pièce pour l’Orchestre du Collège de Genève.

Sa recherche d’un langage musical l’amène à s’intéresser à différents courants et grands compositeurs du 20ème siècle, tel qu’il le décrit en ces mots :
“Du point de vue du style, j’essaie de développer un langage relativement facile d’accès, basé sur des harmonies travaillées et une constante recherche de timbre. Chaque composition est prétexte à un renouveau stylistique, tant au point de vue de l’effectif que de l’écriture en elle-même. Influencé dans un premier temps par Chostakovitch et Stravinsky, puis Schoenberg, Berg et Ligeti par la suite, j’essaie maintenant de faire une synthèse de divers éléments de ces compositeurs afin de créer un style et une manière d’écrire qui m’est propre. Je reste cependant assez éloigné d’une écriture très “contemporaine”.”

 

Site de Alexandre Mastrangelo

 

 

 

Nous suivre :